Communiqué UGFF du 2 octobre 2007

Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires

Pour une Fonction publique encore mieux et plus au service de tous ensemble,

PAR LA GREVE, FAISONS DU 18 OCTOBRE

UNE ETAPE INCONTOURNABLE DE LA MOBILISATON

Après les déclarations du Président de la République, messieurs FILLON, WOERTH et SANTINI ont lors de la conférence nationale du 1er octobre 2007, malheureusement confirmé leurs néfastes projets pour la Fonction publique.

C’est la volonté de mettre en place la rémunération au mérite, le refus de revaloriser les salaires et les pensions alors que les pertes du pouvoir d’achat s’accumulent.

L’objectif de la réduction massive des missions et des effectifs est plus que jamais à l’ordre du jour. C’est moins de service public et moins de débouché d’emplois pour les jeunes.

Les fonctionnaires ont des droits statutaires qui sont aussi des garanties pour l’égalité de traitement des citoyens. Les attaques frontales contre ces droits sont aussi une remise en cause de ceux de la population.

Opposée radicalement à de tels objectifs de régression sociale, l’UGFF entend, quant à elle, promouvoir de véritables alternatives porteuses de progrès social pour tous.

Elle estime indispensable la construction d’un rapport de forces, le plus unitaire possible, pour combattre les mauvais coups et imposer d’autres solutions.

Dans le cadre de ce mouvement, des temps forts de mobilisation sont d’ores et déjà décidés ainsi le 13 octobre avec la manifestation nationale sur la santé au travail et la protection sociale.

C’est pourquoi l’UGFF / CGT appelle les personnels à s’inscrire et à participer massivement à une journée de grève le jeudi 18 octobre prochain.

Il faut multiplier les initiatives au plus près des salariés et des usagers et prendre tous les contacts unitaires possibles. Plus que jamais, l’information, les débats, le travail de conviction sont à l’ordre du jour pour faire vivre une Fonction publique de qualité répondant aux besoins de la population.

En convergence avec des processus d’actions et de grève d’ores et déjà initiés pour le 18 octobre dans d’autres professions, nous nous mobiliserons pour :

– Le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat et l’ouverture immédiate de négociations salariales,

– Un emploi public statutaire basé sur les besoins de la population et de la jeunesse, l’arrêt des suppressions d’emplois,

– La préservation et l’amélioration du statut des fonctionnaires dans le souci de l’intérêt général,

-La titularisation des non-titulaires,

-Une véritable réforme solidaire des retraites, en rupture avec les régressions déjà mises en œuvre ou projetées,

-L’amélioration concrète et urgente des conditions de travail.

RETROUVONS-NOUS TOUS ENSEMBLE DANS L’ACTION,

LA GREVE ET LES MANIFESTATIONS LE 18 OCTOBRE 2007

Cette étape incontournable doit s’inscrire dans un mouvement qui n’exclut aucun nouveau rendez-vous, en particulier à la mi-novembre pour la Fonction publique.
Montreuil, le 2 octobre 2007

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s