Projet immobilier de Saint-Mandé : déclaration CGT OM du 26 juin 2008

2008 : 3 hectares pour 900 personnes

2012 : 1,5 hectares pour 1600  personnes

Cherchez l’erreur …

Le mardi 24 juin, la Direction de l’IGN a mis le paquet en matière de communication en organisant deux séances d’information en salle Génot en direction du personnel du site de Saint-Mandé. Elle a aussi ouvert un site web dédié au projet (http://nouveausaintmande – site accessible uniquement dans l’Intranet).

Ces initiatives viennent dans la foulée des réunions du comité de suivi du projet de réaménagement du site de Saint-Mandé qui ont commencé depuis prés d’un an.

Ne nous y trompons pas : derrière ce qu’on voudrait nous présenter comme relevant uniquement d’un innocent projet immobilier, il peut y avoir d’autres projets potentiellement néfastes si nous n’y prenons garde !

C’est pourquoi le syndicat CGT OM IGN prend les devants et soulève les questions qui peuvent nous concerner, tous et toutes, sur le site de Saint-Mandé. La CGT appelle les agents à se saisir de ce dossier pour ne pas laisser les mains libres aux tutelles et à la DG.

1) Devenir des activités et des emplois :

La CGT interpelle la direction et les tutelles : il ne saurait être question de profiter du grand chambardement de ce chantier pour faire partir ou arrêter des activités de production qui existent aujourd’hui.

Il en va de même pour les emplois sur place. Nous avons du mal à croire qu’à l’arrivée, nous aurons une telle densification de la parcelle restant attribuée à l’IGN, à Météo France (MF) et au SHOM. Si vous avez envie de faire une ballade dans Paris, allez donc voir le site de MF au Pont de l’Alma, et après, demandez-vous comment faire rentrer les agents et les activités concentrés sur une telle surface sur la moitié de l’actuelle parcelle de Saint-Mandé…Tout en gardant à l’esprit que nous récupérerons non seulement les agents de MF du Pont de l’Alma mais aussi ceux de trois autres sites parisiens beaucoup plus petits.

Une mutualisation de certaines activités liées à la gestion du site est annoncée. Cela concernera le support logistique pour les bâtiments (entretien, nettoyage, gardiennage). Sous quelles modalités cela sera-t-il fait ? Cela ne doit pas être un prétexte à externaliser toujours plus.

De même, il est envisagé un point commun d’accueil du public, notamment pour les activités actuelles de la cartothèque et de la photothèque. Cela est envisageable mais les détails auront aussi beaucoup d’importance : quelles activités, quelle surface dédiée, quels personnels ?

2) Conditions de travail sur le site durant les travaux :

Attendez-vous à perdre la quiétude du site durant les cinq années à venir ! Bruits, poussières, odeurs, vibrations, circulation d’engins et de camions dans et autour du site, le chantier va toucher la vie quotidienne au travail de tous. Préparez-vous à déménager 36 fois… Et méfions-nous des déménagements où l’on ne retrouve pas tout le monde à l’arrivée !

Consciente de ces prochains problèmes, la CGT demande la création d’un CHS spécial de site, uniquement consacré à ce chantier pour la durée du projet. Nous faisons cette proposition afin que le CCHS ne soit pas complètement absorbé par ce seul sujet dans les cinq prochaines années. Pour mémoire : le CCHS couvre la problématique Hygiène & Sécurité pour l’ensemble de l’IGN et se trouve déjà assister par l’existence de 3 CHS spéciaux : Villefranche, Creil, MLV. Un CHS spécial pour la durée du chantier n’est pas du luxe mais une question de bon sens.

3) Œuvres sociales, activité sociales :

Pour l’instant, ce qui est certain du coté de MF, et nos camarades de la CGT nous ont alerté, la Direction de MF ne veut pas payer et investir pour ce chapitre. Elle escompte profiter de l’existant à Saint-Mandé. Cette manière de procéder est inacceptable.

La CGT demande une définition des moyens (surfaces, crédits) attribués aux activités sociales (cantine, associations, activités sportives…) prenant en compte le doublement des personnes qui fréquenteront le site.

La CGT demande que le projet de crèche d’entreprise, commune à plusieurs établissements de Vincennes et Saint-Mandé, soit mené à terme, en profitant de l’arrivée de MF.

4) Quel logement social ?

La Direction nous a fait miroiter la perspective d’un accès à du logement social sur place dans la tranche de logements sociaux qui devrait être bâtie sur l’emplacement de l’actuel service médical et de la loge du 2, avenue Pasteur. Or, l’OPAC 94 renvoie l’IGN vers une attribution de logements au niveau départemental. En clair, cela veut dire que les agents de l’IGN n’auront pas accès facilement à ces logements.

La CGT demande un accès effectif pour les agents IGN à ce projet de logement social.

5) Stationnement et Transport gratuit :

Le stationnement sur le site va être fortement perturbé par le déroulement des travaux. A terme, on est censé bénéficier de 200 places de stationnement en parking souterrain mais il y a une grosse inconnue : dans quelle proportion les agents de MF vont-ils utiliser les transports en commun plutôt que la voiture ? D’autant que pour l’essentiel, ceux-ci vont venir de l’Ouest ou du Nord Ouest parisien… En attendant, pendant les travaux, ce sera ceinture pour le stationnement.

La CGT formule la revendication suivante : pour favoriser le recours aux transports en commun et compenser les inconvénients de ce choix, prise en charge intégrale du titre de transport pour les agents affectés sur le site.

Saint-Mandé, le 26 juin 2008

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s