POUR LA CPO, LE 20 OCTOBRE, JE VOTE CGT!!!

 

Les attributions de la Commission Paritaire Ouvrière 

La C.P.O. est compétente en matière de révision des notations annuelles et en matière d’avancement et pour l’étude de toute réclamation individuelle. Par ailleurs, celle-ci est consultée pour les révisions de la nomenclature des emplois. La place centrale des carrières dans la vie du corps ouvrier, donc leur bon déroulement et la place des appellations rendent les travaux de la C.P.O. très importants pour tous les agents du corps ouvrier. 

LE ROLE DES ELUS DU PERSONNEL A LA C.P.O. :

  • défendre toutes les réclamations individuelles ou collectives concernant la notation, les avancements et les métiers (changement d’appellation, reconnaissance des qualifications et des métiers nouveaux);
  •  informer les agents du corps ouvrier sur leurs droits statutaires, leur carrière, sur les règles du répertoire des emplois ouvriers, aider les agents à formuler correctement leurs réclamations.

Nos candidats sont à votre disposition.

Une fois que vous les aurez élus, n’hésitez pas à les contacter.

Ils sont vos représentants et vos problèmes sont aussi les leurs !!

Les revendications de la  CGT

La CGT affirme et réaffirme les revendications suivantes :

  1. la reconnaissance des qualifications, de la technicité et des responsabilités : aussi bien en début de carrière pour les niveaux d’embauche, qu’en fin de carrière pour l’obtention des plafonds de chaque filière, de même en cours de carrière, la reconnaissance de la formation continue et des responsabilités techniques ou d’encadrement. Le REOM (Répertoire des Emplois Ouvriers et Maîtrise) doit pouvoir être mis à jour de façon positive pour le bénéfice des agents.
  2. contre toute baisse des salaires : défense de notre bordereau salarial et de son mécanisme d’augmentation trimestriel.
  3. maintien de notre système de retraite : reconnaissance des années de cotisation par le fonds de pension pour les Ex-TAD, prolongement du droit d’option pour les ouvriers dis « Insalubres », pérennisation du système de retraite par répartition, c’est-à-dire  37,5 annuités pour tous, droit au départ en retraite à 55 ans pour les insalubres et pension égale à 75% du traitement intégral.Abrogation de la loi Fillon contre les retraites de 2003 !
  4. respect des carrières acquises (plafond et déroulement) : dans un univers où les mots de restructuration et de flexibilité se banalisent, la bataille pour le maintien des acquis des salariés est vitale.
  5. refus du contingentement des catégories en E et en CM/AT :La baisse des effectifs liée à la baisse des recrutements et aux suppressions d’emploi  rend ce problème épineux.
  6. l’examen des changements d’appellation par la C.P.O. :  la CGT veillera à l’amélioration des carrières de tous lors de la réunion plénière de la CPO chaque année sur les changements d’appellation.
  7. enfin, la reprise de l’embauche dans toutes les spécialités du corps ouvrier tant pour garantir le renouvellement du corps à la veille de départs en retraite massifs que pour garantir des conditions de travail décentes et la réalisation par l’IGN des missions de service public.

    Un minimum de 10% d’emplois supplémentaires dans le corps ouvrier comme dans tout l’IGN est nécessaire.

L’enjeu de ce scrutin

Il est de montrer au gouvernement, et à la direction de l’IGN, que le personnel ouvrier de l’IGN n’a aucune aspiration au sacrifice, mais souhaite vivre dignement et correctement.

 L’enjeu de ce scrutin est aussi celui de la détermination du niveau de représentativité de chaque syndicat présent à l’IGN. Dans un contexte où patronat et gouvernement ne rêvent que d’écraser les salariés, de revenir sur plus de 60 ans de conquêtes sociales, il ne faut pas laisser le terrain à un syndicalisme de conciliation, de partenariat, de compromis avec les employeurs. Désormais, la représentativité obtenue aux scrutins pour les commissions paritaires et au CA de l’IGN sert à établir la représentation de chaque syndicat au CTP et aux différents CHS.

Des représentants du personnel élus ont un mandat précis de leurs électeurs. Ils ont une obligation collective (celle de la liste présentée par un syndicat) et individuelle (celle de la personne qui prend un engagement basé sur le choix électoral de ces collègues) à respecter. Cette obligation du mandat constitue une force face à l’employeur. C’est pourquoi, la CGT réclame des élections pour tous les mandats représentatifs du personnel, dans tous les domaines.

Voter CGT c’est donner les moyens à la CGT de défendre les revendications du personnel dans l’ensemble des instances paritaires ou représentatives.

Alors pour la CPO, Votez et Faites Voter CGT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s