AG à Saint-Mandé le 22 octobre à 10H en salle Génot

Mercredi 22 Octobre à 10h salle Génot – HMENS

La CGT de l’IGN, les syndicats CGT Ouvriers Maîtrise et PTA (fonctionnaires et contractuels), invite les personnels à venir débattre en HMENS

L’intersyndicale de l’IGN est reçue Jeudi 23 à 15h par le cabinet du MEEDDAT suite, à l’origine, aux inquiétudes nées de « l’affaire Navtech ».

Depuis, la RGPP et le plan de la Défense s’appliquent, le Projet de Loi de Finance est sorti, la loi « Grenelle 1 » doit être votée aujourd’hui à l’Assemblée et le Grenelle de l’Environnement n’a pas fini d’alimenter le débat au MEEDDAT, la crise économique et financière a éclaté. L’IGN prépare le contrat d’objectifs dans l’inquiétude. Notre direction embauche un cabinet de conseil pour l’assister.

Les personnels de l’IGN doivent avoir un vrai droit de parole !

Sur les missions de l’Etablissement, le niveau des effectifs pour les réaliser, les recrutements, la place du financement public, les ressources commerciales, le statut d’ EPA de l’IGN, le financement des équipement, mais aussi la baisse de notre pouvoir d’achat, les statuts des personnels, le catégoriel. Sans parler du projet immobilier de St-Mandé, mené sans concertation, et sur lequel subsistent nombre d’interrogations. Les sujets d’inquiétude sont nombreux.

Dans l’actualité immédiate, Météo France est en grève, avec occupation du MétéoPole de Toulouse depuis plusieurs jours, contre la fermeture de 60 centres locaux et 500 suppressions d’effectifs en 10 ans pour 2700 agents (nous, ça pourrait être 220 sur la même période en appliquant un départ en retraite sur deux (qui pourrait aller vers 1 sur 1 pour les ouvriers d’Etat !). 15 centres seraient sauvés par cette action pour l’instant, mais les effectifs sont un point dur de la RGPP. L’Office National des Forêts manifeste pour sauver ses effectifs, les personnels du CNRS protestent contre 900 suppressions de postes cette année.

Les opérateurs de l’Etat (le nouveau nom des établissements publics) et leurs personnels sont durement malmenés, alors que le MEEDDAT choisit de développer l’expertise, le contrôle et le « faire faire » et laisse tomber son ingénierie publique.

L’Etat trouve des centaines de milliards pour sauver les banques. Le gouvernement affirme abandonner les critères de déficits publics. Il y a moyen de mobiliser de l’argent, de faire des choix ! Le premier pourrait être de garder les effectifs publics !

Nous proposons à cette réunion :
– de vous informer des résultats de l’intersyndicale qui doit avoir lieu Mardi après midi pour préparer l’entrevue au ministère.
– de débattre pour conforter les propositions, et l’argumentation en vue de l’audience au ministère.

Le débat sur le COP doit s’engager dès maintenant, sans attendre le cabinet de conseil !

Pour un IGN efficace, avec des moyens pour répondre aux besoins, ceux issus du Grenelle de l’Environnement comme les besoins des collectivités, de l’Etat, des entreprises.

Pour que les usagers soient écoutés

Pour des financements efficaces, à hauteur des responsabilités de l’Etat

Le 3D, l’ortho haute définition, une mise à jour efficace, le parcellaire, les référentiels le géoportail, le conseil et l’expertise , la formation, la diffusion : des vecteurs du service public à développer avec des moyens, au plus haut niveau de qualité, en fonction des politiques publiques et des attentes des usagers ?

Pour le faire : des producteurs, des concepteurs, des enseignants, des chercheurs, des diffuseurs et des commerciaux, formés, recrutés et payés pour leur qualification, et en nombre suffisant, pour faire du bon travail.

Nous entendons, pour la CGT de l’IGN, pouvoir nous exprimer fortement sur ces questions lors de cette audience.

Publicités

Résultats des élections professionnelles du 20 octobre 2008

Les élections professionnelles au sein du corps ouvrier de l’IGN se sont déroulées ce jour, lundi 20 octobre 2008, à Saint-Mandé. Voici les résultats :

Commission Paritaire Ouvrière
Inscrits : 812   / Votants : 562 (69,21 %)  /  Abstentions : 250  (30,79 %)

CGT : 291 voix – 52,62 %
CFDT : 262 voix  — 47,38 %
Blancs et nuls : 9 voix

Elus CGT : 4
Elus CFDT : 4
Commentaires : l’écart de 29 voix entre la CGT et la CFDT n’était pas suffisant pour l’attribution d’un 5ème siège à la CGT.

Noms des élus CGT :
Collège AT / CM :
Titulaire : Jean-Marie Couppey / Suppléante : Nadine Cadiou

Collège des E :
Titulaires : Patricia Plard, Catherine Parrot
Suppléants : Eric Bailly, Michel Caron

Collège des P :
Titulaire : Benjamin Briant  /  Suppléant : Rémi Lovati

Conseil d’Enquête
Inscrits : 812  /  Votants : 555 (68,35 %)  /  Abstentions : 257  (31,65%)

CGT : 296 voix  –  54,71 %
CFDT : 245 voix  –  45,29 %
Blancs et nuls : 14

Elus CGT : 2
Elu CFDT : 1

Noms des élus CGT :
Titulaires : Olivier Delbeke, Jean-marie Couppey
Suppléants : Stéphane Bleuze, Michel Galy

La CGT OM félicite les agents qui ont pris part aux deux scrutins. Elle remercie chaleureusement les électeurs qui ont porté leurs suffrages sur les listes de la CGT.

Prenez bien note des noms de nos élus : vous les avez élus, servez-vous en ! Ils sont à votre disposition pour tout renseignement, toute aide ou démarche. N’hésitez pas !

Par ce scrutin, la CGT OM IGN redevient la première organisation syndicale en terme de représentativité au sein du corps ouvrier. Le résultat de ce scrutin confirme la tendance exprimée dans le scrutin de février 2008 pour le CA de l’IGN et dans celui de juin 2008 pour le CTPM du nouveau ministère. Ceci nous confère des responsabilités accrues tant pour la défense catégorielle de chaque agent qu’en terme de défense collective des intérêts du corps ouvrier face aux attaques découlant aussi bien de la RGPP que de la façon dont le gouvernement va chercher à faire payer la crise financière aux salariés.

La CGT revendique :
Contre la baisse des effectifs, Contre la sous-traitance et l’externalisation, Pour le redémarrage du recrutement ouvrier ! Contre la remise en cause des acquis statutaires du corps, Pour l’amélioration des carrières et du déroulement de carrière ! Contre toute remise en cause de l’IGN, de ses missions, de son statut, Pour le maintien et l’amélioration du service public de l’information géographique !

La CGT OM IGN appelle tous les électeurs qui ont voté pour elle, comme les autres agents du corps à se syndiquer et à se préparer tous ensemble pour les prochaines échéances sociales au cours desquelles nous aurons fort à faire pour empêcher les amis du CAC40 de faire régresser nos conditions sociales.

Le résultat de ce vote est un encouragement pour la CGT, ses adhérents, ses électeurs, et surtout pour préparer les indispensables luttes, qui seules permettront aux salariés d’avancer !

Saint-Mandé, le 20 octobre 2008, 16H.

Météo-France : Lettre des syndicats CGT de l’IGN au Ministre Borloo

La CGT de l’IGN a envoyé aujourd’hui le message suivant à M. Borloo, ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire

Monsieur le Ministre,

Alors que la loi Grenelle 1 est en discussion à l’Assemblée, pour concrétiser les engagements du « Grenelle de l’Environnement », vous entendez faire appliquer les mesures de la RGPP à la Météorogie Nationale sans discussion, au point de faire intervenir les CRS contre les agents de cet établissement.

Le « Grenelle » proposait d’agir « pour la compréhension et l’observation du climat et notamment de sa variabilité et de ses aspects régionaux », et de développer la recherche sur l’adaptation aux changements climatiques dans tous les secteurs. Il se prononçait également pour un développement de l’information aux populations.

Nous partageons avec les agents de Météo-France l’idée que le progrès des technologies, la complexification des modèles, le progrès de la description des phénomènes, les besoins nouveaux d’information et de conseil du public demandent en fait des personnels plus nombreux et mieux formés,  en situation de proximité renforcée avec le public.

Notre expérience à l’Institut Géographique National va dans le même sens.

Nous soutenons donc totalement la revendication des personnels de Météo France qui s’opposent à la fermeture de la majorité des centres locaux et à la suppression de 500 emplois qui va totalement à l’encontre des besoins du service public et de l’ambition de prendre en compte les enjeux du changement climatique et nous soutenons leur action légitime.

Nous ne pouvons évidemment accepter l’argument comme quoi l’argent serait introuvable, alors que l’Etat vient de mobiliser des centaines de milliards pour sauver les banques.

A l’heure ou le projet de rapprocher sur le même site les directions générales de l’IGN et de Météo-France, il est bien évident que les personnels de l’IGN seront très attentifs à l’évolution de ce conflit.

Nous vous demandons de prendre toutes les initiatives pour que les négociations avec l’intersyndicale de Météo-France puisse reprendre au plus vite, et pour que les revendications des agents de Météo France soient entendues, au regard des enjeux très fort pour l’avenir que porte cet Etablissement.

Jean Marie COUPPEY,Secrétaire général de la CGT OM

Pierre THOMAS, Secrétaire général de la CGT PTA

Lutte à Météo-France contre les suppressions de postes et de services

Depuis notre précédent article, les camarades du SNM CGT ont mis à jour leur site d’une façon très détaillée.

Vous pouvez suivre le mouvement via les articles pointés ci-après :

Soutien aux agents de Météo-France en lutte

Communiqué intersyndical Météo

SPASMET-Solidaires SNM-CGT SNITM-FO CFDT-METEO

Le Ministère a confirmé la suppression des emplois pour la période 2009-2011 (131 suppressions sur 3 ans dont 44 en 2009). Concernant la réorganisation de l’établissement, et notamment le nombre de centre météos restants, le Ministère nous a renvoyés vers la Direction de Météo-France.

Constatant que seul le rapport de force pourra faire évoluer la position de la DG et du Ministère, les organisations syndicales appellent tous les météos à se mobiliser à partir de lundi pour :

– le maintien des moyens et des missions du service public météorologique (effectifs et budgétaires)
- le maintien de toutes les implantations territoriales
- l’ouverture pour les CAP de tous les postes de TSM et ITM vacants

Elles appellent les collègues des directions régionales à se mettre en grève dès lundi 13 octobre (y compris les nuits attenantes) et à participer nombreux aux rassemblements organisés localement. Dès mardi 14 (et nuits attenantes), l’intersyndicale appelle tous les météos à la grève nationale, avec rendez-vous à Toulouse. Les modalités de l’action et les suites à donner seront débattues ensuite en assemblée générale, dans le cadre du préavis de grève reconductible (pour Toulouse, AG mardi à 15h)

Seule une mobilisation historique de tous les météos pourra faire reculer les décisions de fermetures de centres, préserver nos emplois et notre service public.

9 octobre 2008

Source :
http://www.cgt-meteo.org/spip.php?article914
Voir aussi : Lundi 13 octobre 2008 – Action au CMIR Sud-Ouest

Réforme de l’IRCANTEC : la campagne de la CGT pour la défense des retraites complémentaires

L’Ircantec est la retraite complémentaire des agents non-titulaires de la Fonction publique : elle couvre tous les agents qui ne sont pas fonctionnaires ou ouvriers affiliés au FSPOEIE

Campagne de pétition contre la réforme de l’IRCANTEC

Vous trouverez, ci joint, quatre fichiers destinés à la campagne de pétition contre la réforme de l’Ircantec :

- Le fichier n° 1 présentant le sens et l’organisation de cette pétition

- Le fichier n° 2 : la pétition elle-même

- Le fichier n° 3 : une explication technique et chiffrée de la réforme

- Le fichier n° 4 : le dossier d’analyses et de propositions détaillées produit par les administrateurs(trices) CGT au CA de l’IRCANTEC