Météo-France : Lettre des syndicats CGT de l’IGN au Ministre Borloo

La CGT de l’IGN a envoyé aujourd’hui le message suivant à M. Borloo, ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire

Monsieur le Ministre,

Alors que la loi Grenelle 1 est en discussion à l’Assemblée, pour concrétiser les engagements du « Grenelle de l’Environnement », vous entendez faire appliquer les mesures de la RGPP à la Météorogie Nationale sans discussion, au point de faire intervenir les CRS contre les agents de cet établissement.

Le « Grenelle » proposait d’agir « pour la compréhension et l’observation du climat et notamment de sa variabilité et de ses aspects régionaux », et de développer la recherche sur l’adaptation aux changements climatiques dans tous les secteurs. Il se prononçait également pour un développement de l’information aux populations.

Nous partageons avec les agents de Météo-France l’idée que le progrès des technologies, la complexification des modèles, le progrès de la description des phénomènes, les besoins nouveaux d’information et de conseil du public demandent en fait des personnels plus nombreux et mieux formés,  en situation de proximité renforcée avec le public.

Notre expérience à l’Institut Géographique National va dans le même sens.

Nous soutenons donc totalement la revendication des personnels de Météo France qui s’opposent à la fermeture de la majorité des centres locaux et à la suppression de 500 emplois qui va totalement à l’encontre des besoins du service public et de l’ambition de prendre en compte les enjeux du changement climatique et nous soutenons leur action légitime.

Nous ne pouvons évidemment accepter l’argument comme quoi l’argent serait introuvable, alors que l’Etat vient de mobiliser des centaines de milliards pour sauver les banques.

A l’heure ou le projet de rapprocher sur le même site les directions générales de l’IGN et de Météo-France, il est bien évident que les personnels de l’IGN seront très attentifs à l’évolution de ce conflit.

Nous vous demandons de prendre toutes les initiatives pour que les négociations avec l’intersyndicale de Météo-France puisse reprendre au plus vite, et pour que les revendications des agents de Météo France soient entendues, au regard des enjeux très fort pour l’avenir que porte cet Etablissement.

Jean Marie COUPPEY,Secrétaire général de la CGT OM

Pierre THOMAS, Secrétaire général de la CGT PTA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s