Appel commun des syndicats CGT, CFDT, CFTC de l’IGN pour le 29 janvier

Syndicat CFDT de l’IGN
Syndicat CFTC de l’IGN
Syndicat CGT Ouvriers et Maîtrise  de l’IGN
Syndicat CGT Personnels Techniques et Administratifs  de l’IGN

Les syndicats de l’IGN, ensemble, vous appellent à faire massivement grève et à participer aux manifestations le 29 Janvier prochain.

Ils font leur les revendications détaillées par l’ensemble des fédérations syndicales de fonctionnaires (voir au verso) et les propositions et revendications rendues publiques par l’ensemble des confédérations le 5 janvier qui constituent le socle commun de cette journée d’action et des actions en commun pour lutter contre la crise.

Agents de l’IGN, nous sommes concernés comme le sont tous les autres salariés :

Les vœux du directeur général, le 15 janvier, montrent clairement que l’IGN est sévèrement touché par la politique gouvernementale qui ne permet pas de faire face à la crise. Les propositions faites par le Directeur Général sont dans la droite ligne de la RGPP : réduire les dépenses publiques avant tout, faire de la performance et des économies drastiques, sous prétexte de rétablir les finances de l’institut. Le choix serait fait de sélectionner les investissements et les moyens mis en œuvre sur cette base, et donc les missions de service public comme les produits à développer et l’activité de diffusion. Où est le critère d’intérêt général ?

Nous voulons :
– Un arrêt de la réduction des effectifs, dès le recrutement 2009
– Des moyens en rapport avec les missions en dotation d’investissement et de fonctionnement.
– Un rétablissement du pouvoir d’achat des agents largement entamé ces dernières années. Ces mesures sont nécessaires pour conserver le potentiel de l’Etablissement sur la base de la motivation de ces personnels et pour assurer son avenir.

Nous voulons que le prochain Contrat d’Objectifs soit basé sur de vraies perspectives de développement correspondant aux besoins de la nation, pour donner à l’Etablissement les missions nécessaires.Nous ne voulons pas de l’application de RGPP avec ses réductions d’effectifs, de moyens et des missions.

Les confédérations demandent l’abandon des 30.000 suppressions de postes dans la fonction publique. Alors que le chômage augmente rapidement, que la consommation chute et que les entreprises ferment, le maintien de l’emploi public, de l’efficacité du service public et la revalorisation des salaires des fonctionnaires sont les armes anticrise partant des besoins sociaux.

Le DG, dans ses vœux, dit des personnels de l’IGN qu’ils sont professionnellement engagés et que l’Institut a du potentiel et de l’utilité. Mais la politique de la RGPP n’en a que faire ! L’action du 29 janvier doit permettre aux salariés et aux usagers de s’opposer efficacement aux projets régressifs, au plan national comme à l’IGN.

St-Mandé, le 20 janvier 2008

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s