Déclaration de l’Intersyndicale CGT, CFDT, CFTC de l’IGN sur le boycott du CTP convoqué le 23 avril 2009

L’Intersyndicale a décidé de boycotter le CTP convoqué le  23 avril 2009 pour les raisons suivantes :

Le rapport de la Cour des comptes est devenu le livre de chevet de la Direction générale et celle-ci propose  des orientations conformes à ce texte ayant pour seul souci immédiat les gains à courte vue :
– La réorganisation proposée du Secrétariat général et de la Direction de la Communication va dans le sens d’une réduction des coûts : faire plus avec moins. La présentation de la réorganisation du SG est une avalanche de principes mais n’offre rien de concret en matière d’effectifs et de moyens. Tout ce qui concerne les effectifs est masqué alors que l’objectif recherché est bien celui d’une baisse systématique.

– La question de La Boétie illustre cette démarche : la DG persiste dans sa volonté de fermer le magasin et de lui substituer une « boutique » rimant avec la réduction de la gamme des produits IGN, prémisse à la remise en cause de la diffusion des produits grand public et de la production du SDC et du SPI. De même, la mise en vente prochaine des locaux de la rue de Gay-Lussac par France Domaines va mettre IFI à la rue. Sachant la fragilité structurelle de cette filiale, qui va en supporter les conséquences ?
Grenelle, La Boétie, Gay-Lussac, demain : à qui le tour ?

– Même s’il n’a pas de lien direct avec le rapport de la Cour des comptes, le projet de réorganisation du site de St-Mandé s’inscrit dans la politique actuelle de réduction du patrimoine immobilier de l’Etat et de la RGPP (Baisse des effectifs, baisse des mètres carrés dans la foulée). Les nuisances provoquées par le chantier vont impacter la vie des agents mais aussi l’activité de l’établissement. La DG va se retrouver otage du maître d’ouvrage (c’est-à-dire la DDE) et n’aura aucun moyen de faire prévaloir les intérêts de l’établissement et des besoins de son fonctionnement normal.

Les objectifs du DG lui ont été fournis par le ministre et pour les mettre en route, celui-ci utilise un cabinet de conseil privé par-dessus l’encadrement de l’établissement d’une part, et les représentants du personnel, d’autre part.

Cela se retrouve de façon plus criante pour l’élaboration du plan stratégique et du COP. Ce qui est discuté au niveau du CA va dans le sens :
– de la réduction drastique des coûts, c’est-à-dire des moyens et des effectifs ;
– de l’abandon d’activités sans pour autant que d’autres s’y substituent ;
– de la remise en cause des recettes commerciales sans contre partie de subventions  publiques, ce qui ne peut manquer d’avoir des répercussions sur les emplois aussi bien à la DC que dans la production.

Là encore, le projet de plan stratégique est le seul produit des cogitations d’un DG qui agit dans le cadre de la RGPP et dont le résultat pourrait être :
– le découpage de l’IGN ;
– le changement de modèle économique de l’établissement.

Les documents présentés par la DG occultent toute question sociale, alors que les problèmes de rémunération, de reconnaissance des qualifications, d’embauches et de formation de nouveaux agents en remplacement des départs en retraite, de formation continue des agents en poste, de déroulement de carrière, de prestations sociales (logement, santé, etc …) sont brûlants.

Les organisations syndicales CGT, CFDT, CFTC de l’IGN demandent :
– une définition de la mission de service public et donc de la stratégie de l’établissement qui parte des besoins réels du pays et non pas exclusivement des impératifs de baisse budgétaire ;
– le maintien du potentiel de production (personnel qualifié, Bases de données, chaînes de productions, sites d’activité) qui doit être utilisé en ce sens et non pas passé à la moulinette du toujours moins budgétaire.

Pour préparer les prochaines échéances sociales dans l’établissement comme ailleurs dans le pays, les organisations syndicales de l’IGN appellent les agents à participer massivement aux manifestations du 1er Mai 2009, prélude à un printemps social nécessaire.

St-Mandé, le 23 avril 2009.

Une réflexion sur “Déclaration de l’Intersyndicale CGT, CFDT, CFTC de l’IGN sur le boycott du CTP convoqué le 23 avril 2009

  1. Je suis outré par cette annonce de fermeture. Ce serait un sérieux coup dur pour le modèle sur lequel l’IGN s’est construit.
    Tout mon soutien pour votre combat, qui est aussi celui des utilisateurs de vos cartes, aussi divers que nombreux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s