Communiqué sur la fin de la grève chez Sun Service – site de Marne La Vallée

La grève des agents de nettoyage de Sun Service sur le site ENPC-ENSG de Marne la Vallée a pris fin avec les résultats suivants :

–          régularisation des arrondis de mensualisation sur les contrats de travail,

–          transformation du CDD en CDI pour Mme M au 01-04-2010

–          transformation du CDD en CDI pour Mme H au 01-04-2010

–          passage de la durée de travail de Mme A à 3h/jour du lundi au vendredi et à 5h/jour le samedi

–          régularisation des 7H travaillées dues à M. T.

–          avenant au contrat de Mme P pour sa qualification au 01.04-2010

–          aucune sanction à l’égard des grévistes.

Source : protocole de fin de conflit signé le 13 avril entre l’employeur et le syndicat FO qui est présent sur ce site pour cette entreprise.

Ainsi, il aura fallu 16 jours de grève totale des 13 salariés (la totalité de l’effectif du site) pour arriver à faire plier un patron qui jusqu’à présent ne voulait rien entendre.

Ceci démontre au passage l’inanité de la stratégie de ceux qui disent que l’on peut s’arranger avec les employeurs en évitant de faire grève.

Ces patrons sont d’autant plus féroces qu’ils sont dans un système de sous-traitance qui ne sert qu’à une chose : faire baisser les coûts, c’est-à-dire la seule part des salariés.

C’est parce que la sous-traitance systématique pratiquée aussi bien par les grands groupes économiques que par l’Etat est génératrice de moins-disant social à chaque appel d’offres, que le syndicat CGT OM IGN avait pris la décision de soutenir cette lutte en lançant une collecte et en apportant un soutien constant à ces grévistes.

Ces salariés sont nos collègues : nettoyage, gardiennage, espaces verts, courrier…etc … Avant les salariés qui occupent ces fonctions faisaient carrière. Même si c’était de petites carrières, c’était une carrière quand même. Là, avec la sous-traitance, la seule norme reconnue devient le SMIC et encore, les jours de beau temps !!

La collecte lancée par notre syndicat a permis de récolter parmi les agents de l’IGN comme parmi ceux de l’ENPC un montant de 3198 euros. La semaine prochaine, nous irons donner une somme de 250 euros à chaque gréviste. Ce geste marque la solidarité exprimée par des centaines d’agents de l’IGN comme de l’ENPC avec les revendications pour vivre un peu mieux, en faisant reculer la pratique du mépris et de l’harassement, symboles du patronat de ce secteur.

L’enjeu de l’action et de l’organisation syndicales est de renforcer la situation de tous les salariés. Laisser faire les pratiques de l’externalisation et de son « toujours moins de social » c’est préparer la dégradation de notre condition, quelque soit notre statut, d’agents de l’IGN.

Pour préparer d’autres succès revendicatifs, la CGT OM appelle l’ensemble des agents de l’IGN comme les salariés de la sous-traitance à se syndiquer massivement.

Tous ensemble, on peut gagner. Isolés, on est sur de perdre !

Syndiquez-vous ! Rejoignez la CGT

Saint-Mandé, le 16 avril 2010

BORDEREAU DE SALAIRE AU 1er avril 2010 : + 0,20 %

Communiqué de la Fédération Nationale des Travailleurs de l’Etat – CGT

BORDEREAU DE SALAIRE AU 1er avril 2010 : + 0,20 %

Nous venons d’être informés que l’augmentation des salaires des personnels à statut ouvrier en activité sera de 0,20% à compter du 1er Avril 2010.

Cette augmentation correspondrait, selon le Ministère, à l’évolution des salaires dans la métallurgie parisienne constatée au cours du 4ème trimestre 2009.

Nous subissons une véritable dégradation du pouvoir d’achat sous couvert d’une crise financière qui ne touche que les salariés. Il faut remonter à 1994 et 1995, pour trouver des bordereaux aussi faibles et qui ont conduit respectivement à des augmentations annuelles de 1,76% et 1,50%.

Notre bataille pour un meilleur pouvoir d’achat des salaires passe, notamment pas la suppression des abattements de zone et la réindexation des pensions ouvrières sur les bordereaux.

Montreuil, le 1er avril 2010

Solidarité avec les grévistes de Sun Service Marne La Vallée ! Tract du 13 avril 2010

Syndicat CGT Ouvriers-Maîtrise IGN

Solidarité avec les grévistes de Sun Service Marne La Vallée !

La grève des agents de nettoyage du sous-traitant Sun Service sur le site ENPC-ENSG de Marne la Vallée a démarré le vendredi 26 mars.

Depuis lors, la direction de Sun a été contrainte de céder, au fur et à mesure, sur des points du cahier de revendications des salariés :

–         révision des contrats pour respecter les conditions d’ancienneté notamment avec les prestataires précédents ;

–         rétablissement de deux contrats à plein temps (7 heures) qui avaient été transformés en contrat à 2h30 ;

–         remboursement correct de la carte de transport ;

–         approvisionnement correct en produits et matériel de nettoyage (gants notamment).

Cependant, ce conflit débouche sur un rebondissement inattendu. La Direction de l’ENPC, prenant –enfin ! – la meure des méthodes de gestion de son prestataire Sun, a décidé de mettre fin à la date du 19 avril prochain au contrat la liant à Sun Service. Le samedi 17 avril sera le dernier jour d’activité de l’entreprise Sun sur le site de MLV.

Il faut souligner au passage qu’il aura fallu quinze jours de grève des salariés du nettoyage pour cette direction de l’ENPC, propriétaire du site, découvre que le prestataire lui devait des centaines d’heures de prestation non exécutées…(cf. mail du SG de l’ENPC au personnel de l’ENPC)

Les salariés de Sun en poste sur le site de Marne la Vallée changeront de patron lundi prochain. Il importe donc maintenant de savoir quel prestataire va être choisi par la direction de l’ENPC. Et de faire respecter par ce nouveau prestataire les acquis arrachés par cette grève.

Pour la CGT OM, ce conflit illustre dramatiquement ce que signifie le recours systématique à la sous-traitance : la dégradation inévitable des conditions sociales faites aux salariés.

La sous-traitance vise à faire baisser les coûts, et pour tout patron, y compris ceux des services de l’Etat, surtout à l’heure de la RGPP, les salariés ne sont que des coûts à minimiser ! C’est pourquoi, la CGT refuse le recours à la sous-traitance pour les activités de support (nettoyage, gardiennage, bureau du courrier, etc …) comme pour celles de production car ce système est au service d’une logique anti-sociale impitoyable : celle du recul des droits des salariés.

En conséquence, le syndicat CGT OM IGN a apporté son soutien aux grévistes de Sun sur le site de MLV et apporte son soutien au développement de l’organisation syndicale des salariés de Sun quelque soit le site.

Ne pas aider les salariés de Sun, ou d’autres sous-traitants,  c’est laisser faire la lèpre de la baisse systématique des salaires, des statuts !

Aussi la CGT OM IGN a décidé de contribuer à la solidarité concrète avec ces grévistes en organisant une collecte parmi les agents de l’IGN.

Et pour conclure cette collecte, nous faisons appel aux contributions des agents de l’IGN aujourd’hui sur le site de Saint-Mandé :

Envoyez vos chèques libellés à l’ordre de « CGT OM IGN » + mention au dos « soutien aux grévistes de Sun Service ».

La somme récoltée va être remise en fin de semaine aux salariés de SUN.

Non à la baisse des salaires ! Non à la dégradation anti-sociale !
Une attaque contre une partie des salariés est toujours une attaque contre l’ensemble des salariés !
Les victoires des uns contribuent toujours à l’avancée de tous les salariés !

Sur les salaires, comme sur les retraites, la solidarité des travailleurs est la condition du succès de tous contre les patrons et les gouvernements à leur solde.

Saint-Mandé, le 13 avril 2010