Communiqué sur la fin de la grève chez Sun Service – site de Marne La Vallée

La grève des agents de nettoyage de Sun Service sur le site ENPC-ENSG de Marne la Vallée a pris fin avec les résultats suivants :

–          régularisation des arrondis de mensualisation sur les contrats de travail,

–          transformation du CDD en CDI pour Mme M au 01-04-2010

–          transformation du CDD en CDI pour Mme H au 01-04-2010

–          passage de la durée de travail de Mme A à 3h/jour du lundi au vendredi et à 5h/jour le samedi

–          régularisation des 7H travaillées dues à M. T.

–          avenant au contrat de Mme P pour sa qualification au 01.04-2010

–          aucune sanction à l’égard des grévistes.

Source : protocole de fin de conflit signé le 13 avril entre l’employeur et le syndicat FO qui est présent sur ce site pour cette entreprise.

Ainsi, il aura fallu 16 jours de grève totale des 13 salariés (la totalité de l’effectif du site) pour arriver à faire plier un patron qui jusqu’à présent ne voulait rien entendre.

Ceci démontre au passage l’inanité de la stratégie de ceux qui disent que l’on peut s’arranger avec les employeurs en évitant de faire grève.

Ces patrons sont d’autant plus féroces qu’ils sont dans un système de sous-traitance qui ne sert qu’à une chose : faire baisser les coûts, c’est-à-dire la seule part des salariés.

C’est parce que la sous-traitance systématique pratiquée aussi bien par les grands groupes économiques que par l’Etat est génératrice de moins-disant social à chaque appel d’offres, que le syndicat CGT OM IGN avait pris la décision de soutenir cette lutte en lançant une collecte et en apportant un soutien constant à ces grévistes.

Ces salariés sont nos collègues : nettoyage, gardiennage, espaces verts, courrier…etc … Avant les salariés qui occupent ces fonctions faisaient carrière. Même si c’était de petites carrières, c’était une carrière quand même. Là, avec la sous-traitance, la seule norme reconnue devient le SMIC et encore, les jours de beau temps !!

La collecte lancée par notre syndicat a permis de récolter parmi les agents de l’IGN comme parmi ceux de l’ENPC un montant de 3198 euros. La semaine prochaine, nous irons donner une somme de 250 euros à chaque gréviste. Ce geste marque la solidarité exprimée par des centaines d’agents de l’IGN comme de l’ENPC avec les revendications pour vivre un peu mieux, en faisant reculer la pratique du mépris et de l’harassement, symboles du patronat de ce secteur.

L’enjeu de l’action et de l’organisation syndicales est de renforcer la situation de tous les salariés. Laisser faire les pratiques de l’externalisation et de son « toujours moins de social » c’est préparer la dégradation de notre condition, quelque soit notre statut, d’agents de l’IGN.

Pour préparer d’autres succès revendicatifs, la CGT OM appelle l’ensemble des agents de l’IGN comme les salariés de la sous-traitance à se syndiquer massivement.

Tous ensemble, on peut gagner. Isolés, on est sur de perdre !

Syndiquez-vous ! Rejoignez la CGT

Saint-Mandé, le 16 avril 2010

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s