Contre le projet de loi anti-retraites de Sarkozy-Woerth, Tous en grève et en manifestation le mardi 7 septembre !

Contre le projet de loi anti-retraites de Sarkozy-Woerth, Tous en grève et en manifestation le mardi 7 septembre !


Depuis 1993 (loi Balladur instaurant les 40 annuités pour le privé) jusqu’à la loi Fillon de 2003 (instaurant les 40 annuités pour le public), les gouvernements légifèrent en prétextant « sauver les retraites ».

En fait de sauvetage des retraites, les mesures prises dégradent le niveau de pensions de tous les salariés et comme par hasard, au tour suivant, on nous dit que « les retraites sont en péril ».

Avec le projet de loi Sarkozy-Woerth, la situation des salariés et retraités va encore se dégrader :
–    Report des âges de départs de 60 et 65 ans à 62 et 67 ans ;
–    41 annuités et demie pour bénéficier d’une retraite à taux plein ;
–    Suppression  des possibilités de départ pour les mères de famille ayant eu 3 enfants et ayant accompli 15 ans de service ;
–    Baisse des salaires des fonctionnaires et ouvriers par la hausse de la cotisation « retraite » sans compensation salariale ;
–    Suppression de l’insalubrité et instauration d’une pseudo-pénibilité à la gueule du client….

Toutes ces mesures sont faites pour contraindre les salariés à voir leurs retraites baisser car tout le monde ne peut pas cotiser 41,5 annuités sans incident de carrière, ni tenir jusqu’à 62 ou 67 ans sans pépins de santé ou de chomage.

Les années en plus que feront les salariés en activité qui ont la santé seront autant d’emplois inaccessibles aux jeunes qui ainsi ne pourront pas obtenir leur taux plein.

On nous dit que « les caisses sont vides » alors que la politique fiscale en vigueur n’a jamais été aussi favorable pour les capitalistes et les ultra-fortunés. Le bouclier fiscal ne sert qu’une infime minorité ultra-privilégiée mais pèse sur la majorité de la société.

Pour améliorer nos retraites, il faut prendre sur les profits : augmenter les salaires, imposer le plein-emploi, re-créer les services publics avec des embauches massives, instaurer une fiscalité qui fasse payer aux riches le déficit créé pour eux ces dernières décennies.

Mais d’abord, la première des choses à réaliser, c’est d’imposer le RETRAIT de ce projet de loi anti-social !

Le syndicat CGT Ouvriers-Maitrise de l’IGN appelle tous les agents de l’IGN à la grève et aux manifestations, ce 7 septembre 2010.

Région parisienne : manifestation au départ de République à 14H

Rendez-vous à 13h30 devant la photothèque pour un départ groupé IGN

Une réflexion sur “Contre le projet de loi anti-retraites de Sarkozy-Woerth, Tous en grève et en manifestation le mardi 7 septembre !

  1. Bonjour,

    Pour ma part, je pense que l’un des paramètres que l’état intègre dans ses calculs est le fait que la probabilité de mourir augmente fortement à partir de 60 ans et ce donc avant d’atteindre la fin de sa carrière ou juste après (l’augmentation de la durée de vie est un leurre car les statistiques ne mettent pas en évidence, par exemple, les personnes maintenues en vie artificiellement, les morts lentes prolongées par des artifices médicaux et d’autres éléments). De ce fait, une proportion de gens aura payé toute sa vie, mourra avant ou juste au début de la retraite et aura donc fourni les moyens financiers pour d’autres. Ce principe est souvent appliqué pour par exemple les organisations de voyages par les CE. On table sur le fait que tous les salariés qui cotisent par l’intermédiaire de leur employeur ne participeront pas aux activités et cela permet ainsi de les financer. Ou Alors pour le surbooking dans les avions.
    Mais dans ces cas, on ne joue pas avec la notion de décès. Dans le cas des retraites, je suis étonné que cet élément ne soit pas poussé plus en avant vis à vis des politiques.
    Pourquoi ne pas appliqué les principes de certains pays du nord : même retraite de base pour tout le monde et chacun complète après selon ses moyens. Il existe de nombreux placements plus intéressants que les complémentaires qu’on nous oblige à prendre dans les entreprises et qui permettrait de se faire un petit pécule pour les vieux jours (si l’état ne vient pas puiser dedans pour se gaver).
    Je fais partie des salariés qui paient des impôts sans avoir les moyens de défiscaliser et qui représente le ventre de la France c’est à dire, je paie pour tout et je n’ai droit à aucun avantage fiscal ou social.

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s