FNTE – CGT : appel à l’occasion de la Commission Paritaire Ouvrière du MINDEF du 2 décembre 2010

FNTE – CGT

Commission Paritaire Ouvrière du MINDEF du 2 décembre 2010 :

Un ordre du jour inacceptable !

La CGT a reçu l’ordre du jour de la CPO, Commission Paritaire Ouvrière, qui se réunira le 2 décembre. Dans la casse des acquis sociaux, cette CPO est un modèle du genre. La DRH-MD a débordé d’imagination pour appliquer la réforme du ministère de la Défense et de zèle pour nous communiquer les conséquences de la loi portant réforme des retraites.

Décrets salariaux

Dans ces documents, figure le projet de décret suspendant les effets des décrets de 1951 et 1967.

Suspendre les augmentations trimestrielles, c’est du salaire en moins, c’est du pouvoir d’achat en moins.

Les personnels ne peuvent envisager un tel recul social avec la suppression d’un acquis social gagné par le sang et de hautes luttes.

Mais les projets du ministère ne s’arrêtent pas là.  Sous prétexte de compenser le gel du bordereau de salaire, il propose des mesures d’accompagnement. Le ministère propose de refondre la prime de rendement pour « qu’elle puisse permettre d’individualiser les montants indemnitaires versés aux ouvriers de l’État, tout en offrant des garanties dans la gestion collective du dispositif ».

C’est tout simplement la mise en place du salaire au mérite à l’image de la prime de fonctions et de résultats (PFR) des fonctionnaires. C’est inacceptable et contraire au principe du travail égal, salaire égal.

Réforme des retraites et ses conséquences

Contrairement aux idées reçues, les personnels à statut ouvrier n’ont pas de régime spécial. La loi portant réforme des retraites s’appliquera donc aussi à cette catégorie de personnels.

  • Âge d’ouverture des droits à pensions porté de 60 ans à 62 ans.
  • Âge d’annulation de la décote porté de 65 ans à 67 ans.
  • Augmentation progressive jusqu’en 2020 de la durée de cotisation à 41,5 ans pour bénéficier de la retraite à taux plein.
  • Augmentation du taux de cotisation qui passera progressivement de 7,85% à 10,55%.
  • Le dispositif des carrières longues est maintenu mais reste à déterminer par décret d’application.
  • Âge d’ouverture des droits à pensions pour les travaux insalubres porté de 55 ans à 57 ans.
  • Obligation d’avoir effectué 17 ans de travaux insalubres et non plus 15 ans.

C’est un recul social sans précèdent qui s’opère.

Il ne faut laisser aucun répit à ce ministère dans la destruction des textes réglementant les personnels à statut ouvrier.

La CGT appelle en intersyndical l’ensemble des personnels à déposer avec leurs syndicats une motion pour le maintien des décrets salariaux.

La CGT appelle dès à présent et tous les jours à mener des initiatives sous toutes leurs formes décidées avec le syndicat et les salariés.

La CGT appelle à une journée de grève le 2 décembre 2010.

Montreuil, le 23 novembre 2010

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s