LETTRE OUVERTE AU DIRECTEUR GENERAL DE L’IGN

Monsieur le Directeur Général,
A notre grand étonnement,  par une information téléphonique et ensuite par écrit, vous nous avez informé d’un changement ‘’des règles’’ régissant le fonctionnement et la mise en œuvre des groupes de travail sur la fusion IGN/IFN,  et ce principalement pour le groupe numéro 1.
En effet de façon unilatérale et directive, vous avez décidé de scinder le groupe numéro 1 en plusieurs endroits (Saint-Mandé et unités régionales), nous disant que vous aviez décidé de « vous  impliquer personnellement par vos voyages provinciaux dans cette tâche ».
Au-delà de la stupéfaction, puisque jamais il n’avait été question dans vos présentations et dans les discussions paritaires jusqu’à vendredi dernier de ce fonctionnement pour le moins inhabituel concernant ce genre d’instance, nous tenons à vous redire notre désaccord pour ce procédé que vous imposez sans concertation.
Nous vous rappelons que dans la fonction publique les principaux interlocuteurs sociaux sont les organisations syndicales par leurs représentants dument élus ou mandatés.
Organiser et multiplier ainsi les réunions du groupe 1 n’a aucun sens, puisque nos représentants provinciaux pouvaient venir à Saint Mandé (ce sera le cas pour les autres groupes) jamais dans l’histoire de notre établissement ce genre de fonctionnement n’a été connu et pour cause :
aurait-on idée de faire un CTP central, un CTP en province ?, un conseil d’administration central et un CA en province  ?, et nous pourrions décupler ce genre d’exemple à l’infini !.
Pour nous,  et le personnel ne sera pas dupe, il ne s’agit pas moins d’une caravane DG/IGN tour de France ‘’tournée marketing’’, qui  servira à vanter et défendre les bienfaits et les avantages de cette fusion.
Il existe actuellement dans le personnel des craintes importantes pour l’avenir, celles-ci sont fondées, beaucoup de cadres actuellement et non ‘’des moindres’’ par l’organisation matricielle que vous défendez sont inquiets. Les premières discussions et échanges font ressortir des  orientations politiques et stratégiques pour le moins critiquables, et pouvant avoir des conséquences fâcheuses pour l’avenir de notre  établissement et de ses personnels.
Nous vous demandons une véritable concertation avec une réelle prise en compte des remarques formulées prochainement par les différents  intervenants dans ce dossier capital pour l’établissement et ses personnels, et non pas une agitation médiatique dénuée de bon sens et de démocratie.
Jean Marie Couppey
Secrétaire de CGT/OM de l’Institut Géographique National

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s