Le 11 octobre : disons NON au plan d’austérité

Syndicat CGT OM IGN
Le 11 octobre : disons NON au plan d’austérité concocté sous prétexte de rembourser des dettes qui ne sont pas celles des salariés !

Depuis plusieurs années déjà, de LOLF en RGPP, la Fonction publique est soumise à un régime sec se traduisant notamment par :

  •   Le blocage des salaires ;
  •   Les suppressions massives d’effectifs dans tous les ministères et établissements publics ;
  •   La réorganisation des services de l’Etat qui se concrétise par des transferts de compétences et de personnels vers des collectivités locales qui ne disposent pas des moyens financiers pour faire face à ces nouvelles obligations, par des remises en cause de missions de service public avec un abandon des territoires et un mépris des droits des usagers.

La fusion IGN / IFN constitue un bon exemple de l’application de cette rationalisation par réduction systématique des missions, des moyens et des effectifs ….Des besoins d’équipement indispensables comme au Serveur Général sont sacrifiés par le choix de baisser les investissements économiques vitaux. Il en va de même pour ce qui concerne le renouvellement des machines du SPI.

Ceux qui croyaient avoir déjà beaucoup subi, vont pouvoir déchanter : Le gouvernement prépare de nouvelles mesures d’austérité prises sous le prétexte de payer la dette publique.

Or, cette dette n’est que le choix de favoriser les marchés financiers au lieu d’assurer le fonctionnement de l’Etat et des services publics avec des ressources basées sur une fiscalité qui ne fasse pas de cadeaux fiscaux aux entreprises du CAC40 et aux plus fortunés.

Pour assurer l’emploi, les salaires et les services publics, il est plus que nécessaire de rejeter ce plan d’austérité qui va conduire le pays toujours plus bas. L’exemple de la Grèce est là pour illustrer comment, à chaque plan d’austérité pris pour soit-disant payer la dette, cette dernière devient toujours plus lourde, toujours plus grosse, toujours plus absurde, insupportable.

Dernier épisode : le gouvernement prépare le renflouement des banques en transférant la gestion des « actifs pourris » sur 2 établissements publics dont la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC). Les ouvriers de l’Etat ne peuvent oublier que la CDC gère le Fonds Spécial des Pensions des Ouvriers des Etablissements Industriels de l’Etat. La menace plane donc sur nos retraites !

Alors, le meilleur moyen pour ne pas chuter socialement et économiquement, c’est de rejeter purement et simplement une dette qui n’est qu’un racket organisé par les marchés financiers sur le dos des salariés et des assurés sociaux.

Non au blocage des salaires ! Non aux suppressions des emplois publics ! Non
à la taxe sur les mutuelles de santé ! Non aux suppressions des services
publics !

St-Mandé :
– AG à 10H dans le hall de la photogrammétrie,
– Départ groupé pour la manifestation intersyndicale de la région parisienne
à 13h30, r-d-v devant la cantine.
– Manifestation régionale intersyndicale (CGT, CFDT, FSU, UNSA) région
parisienne : 14H de la Place de la République vers Bastille.

Saint-Mandé, le 10 octobre 2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s