Jour de carence : succès du rassemblement appelé par les syndicats CGT de l’IGN

Refusons l’instauration du jour de carence !

Succès du rassemblement appelé par les syndicats CGT de l’IGN

Informés  ce jeudi de la proposition  du DRH d’une réunion sur les modalités d’application du jour de carence en cas d’arrêt de maladie ce vendredi matin, les syndicats CGT de l’IGN avaient appelé les agents à un rassemblement de protestation contre l’instauration du jour de carence en cas d’arrêt maladie.

Au final, ce sont près de 70 agents qui sont allés en délégation avec les représentants de la CGT pour signifier à la Direction tout le mal qu’ils pensaient de cette mesure.

Certes, il en faudra plus pour venir à bout de cette mesure inique qui n’est que l’un des plats amers basés sur la seule recette que le gouvernement connaisse pour faire face à la crise : l’austérité.

Mais, à chaque fois qu’un mauvais coup est porté aux salariés, la riposte syndicale commence toujours par des premiers pas modestes avant d’atteindre l’ampleur indispensable. Mais le préalable à tout pas en avant, fut-il modeste,  réside dans la volonté syndicale de défendre les revendications et la condition des salariés quel que soit la prétention à la légitimité (économique ou politique ou institutionnelle) des décideurs.

Les représentants CGT ont rappelé à la Direction :

– que cette mesure constitue une atteinte supplémentaire au pouvoir d’achat des agents publics, venant s’ajouter au blocage des salaires pratiqués depuis des années (pour les fonctionnaires) ou depuis octobre 2010 (pour les ouvriers d’Etat) ;

– qu’elle ne réglerait en rien les problèmes de financement de la protection sociale ;

– qu’elle portait atteinte à la santé des salariés, individuellement comme collectivement, et ne ferait qu’aller dans le sens de la dégradation de la santé ;

– que l’insistance mise à empêcher toute mesure des employeurs publics à compenser ce jour de carence, à l’image de ce qui se pratique en général dans le privé là où existe le minimum de protection complémentaire, était ignoble ;

– que cette mesure était dangereuse car elle ignorait le cas des maladies contagieuses pour lesquelles le premier remède valable pour la collectivité passe par l’arrêt de travail des personnes touchées ;

– que cette mesure ne protégeait pas les femmes enceintes, dans la période précédant le congé maternité, en cas d’épidémie comme en cas de situation de travail pénible ou insalubre ;

– qu’elle venait s’ajouter aux dispositions prises en 2011 pour réduire les droits à ARTT à partir d’un certain nombre de jours de congés maladie (14 jours) (1).

En conséquence, la CGT a réclamé l’abrogation de cette mesure et à minima, le report de toute application le plus tard possible, notamment après les élections.

La DRH a répondu qu’elle s’en tenait à l’application des consignes gouvernementales (2) tout en soulignant que cette mesure découlait de l’état  actuel des finances publiques.

Ce à quoi, la délégation CGT a répondu que cet état était le résultat de la politique du gouvernement actuel qui portait la responsabilité de cette crise du fait de sa politique en faveur des capitalistes et des banquiers.

Le droit à la santé des salariés doit passer avant la satisfaction des prétentions des spéculateurs !

La CGT appelle les salariés, en plus de l’action revendicative quotidienne,  à sanctionner par le bulletin de vote cette mesure anti-sociale !

Saint-Mandé, le 16 mars 2012

Notes :

1) On remarquera que le vote de cet article (115) de la loi de finances 2011 est intervenu presque le même jour que celui de l’article 105 de la loi de finances 2012 : le 28 décembre pour l’une, le 29 décembre pour l’autre.

Conséquence : si on vote des lois anti-sociales pendant la période des fêtes de fin d’année, les salariés et leurs syndicats ont entièrement raison de les contester après les fêtes…

2) Pour l’instant, la DRH se débat avec les péripéties de la mise à niveau de son SIRH, fruit d’une externalisation coûteuse et largement contre-productive… En bref, inutile !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s