Base Adresse Nationale (BAN) : il est urgent d’agir …

Le mail envoyé sur Agora ce jeudi pour expliquer pourquoi la CFDT avait décliné la proposition de la CGT d’une demande en commun d’audience auprès du Premier Ministre ne peut pas ne pas susciter de réaction de notre part.

Le verbe qui résume l’explication est dans la dernière phrase du communiqué : « la CFDT attendra … ». Et bien non, il ne faut pas attendre !

Ce qui se produit sur la BAN n’est que l’amorce de ce qui peut percuter, avec des incidences sociales fortes, notamment en termes d’emplois, tout le RGE, toutes couches confondues.

Le problème n’est pas de savoir si le DG de l’IGN fait ou ne fait pas des choses, le problème est politique : à savoir, quel choix politique fait le gouvernement sur le numérique, sur tout ce qui touche à nos bases de données, à l’heure de la poussée vers l’Open Data.
Lire la suite

La CGT de l’IGN demande audience au Premier Ministre sur la BAN

Saint-Mandé, le 22 octobre 2014

Objet : demande d’audience au sujet du positionnement de l’Etat par rapport aux missions de l’IGN, en particulier sur la Base Adresse Nationale.
Monsieur le Premier Ministre,

Le personnel de l’institut national de l’information géographique et forestière (IGN) vient d’apprendre avec stupéfaction que le secrétaire d’Etat à la réforme de l’Etat et à la simplification assure la « participation et le soutien de l’Etat à l’initiative OpenStreetMap via une Base d’Adresses Nationale Ouverte (BANO)… ». Cette base aurait vocation à devenir la « BANO2 » Base Adresse Nationale Ouverte Officielle.

Ce positionnement de l’Etat nous interpelle fortement : cela met l’IGN en porte à faux en tant qu’opérateur de l’Etat et remet en cause directement ses missions.

En effet, l’IGN est un établissement public, placé sous la double tutelle des Ministères du Développement Durable et de l’Agriculture. Ses missions sont fixées par décret : l’IGN est chargé de « constituer et mettre à jour sur l’ensemble du territoire national le référentiel à grande échelle (RGE), système intégré d’information géographique, composé de bases de données numérisées et interopérables ».
Lire la suite