CPO changement d’emploi du jeudi 13 novembre 2014

Une nouvelle pantalonnade de Bercy sur le dos des agents.

Alors que, depuis le redémarrage du Groupe de Travail sur le REOM en 2014, on aurait pu penser que chaque mouvement de cil de la DRH était validé a priori par Bercy, les représentants du personnel ont pu constater qu’il n’en était rien à la CPO convoquée jeudi.

Alors que la nouvelle version du REOM, soumise à l’avis de la CPO le 21 octobre puis au CT du 30 octobre, devait servir de base aux travaux de la CPO du 13 novembre, la DRH informe la veille les représentants du personnel qu’en raison du refus de visa de la cellule en charge du dossier à Bercy, les choses se feront sur la base de la version antérieure (règles version 2006 et fiches emplois version 2012).

Une heure avant la CPO, l’administration (coté DRH et chefs de service) ramait pour le recadrage des dossiers à présenter en séance !

A la grande surprise générale, ce n’est pas sur les quelques fiches ayant pu faire l’objet de modestes avancées catégorielles en terme de plafond, que le Budget a coincé… Non, c’est sur les pages liminaires qui fixent les règles du classement catégoriel et du déroulement de carrière. Ces messieurs-dames s’imaginent qu’il y a un loup inflationniste caché dans les modification introduites selon les intentions de la DRH pour « fluidifier » les carrières.

L’obsession du GVT (*) qui « percute la masse salariale » est une pathologie anti-sociale très nuisible !

Alors que depuis octobre 2010, les salaires des ouvriers d’État sont bloqués, Alors que les recrutements sont réduits à des doses de plus en plus homéopathiques, submergées par le flux inexorable des départs en retraite jamais remplacés, le ministère du budget estime que les règles statutaires « nourrissent » encore trop bien les agents ouvriers.

La CGT dénonce cette orientation budgétaire qui est clairement anti-sociale et qui dessine de funestes projets de dégradation sociale aussi bien pour les ouvriers que pour les autres catégories d’agents de l’État.

Par-delà cet aspect budgétaire immédiat des choses, il y a aussi une lourde menace tant pour le corps ouvrier de l’IGN que pour les missions de l’IGN.

Le corps ouvrier a été de tout temps le corps d’exécution de la production de l’établissement. S’en prendre à ce corps en le mettant en extinction, en le menant à la dégradation sociale, c’est aussi viser l’exécution par l’IGN de ses missions propres. Avec l’arrivée d’un nouveau directeur général, fan de PPP (**), on a le droit d’être inquiet et méfiant.

Cela nous donne l’occasion de nous rappeler de l’existence de notre tutelle fonctionnelle, le MEDDE qui a une longue tradition de volte-face et d’atermoiements dans le dossier des OPA (Ouvriers des Parcs et Ateliers, nos homologues ouvriers du ministère). Où était, où est la tutelle MEDDE sur le dossier des ouvriers de l’IGN, alors qu’on ne voit que la face menaçante de la tutelle du MEDEFI ?

Le progrès social, la bonne marche des services publics, la relance économique exigent une toute autre orientation budgétaire : augmentation des salaires + reprises des embauches sous statut + reconnaissance des qualifications + amélioration des carrières.

Saint-Mandé, le 14 novembre 2014
* :
GVT = Glissement Vieillesse Technicité : les effets du déroulement de carrière des agents sur la masse salariale même en situation de blocage du taux salarial de base.

** :
PPP : Partenariat Public – Privé, formule visant à faire des ponts en or au privé en externalisant les missions avec en général des conditions plus qu’avantageuses par le « partenaire privé » au détriment du « partenaire public ». Le contrat Ecomouv en est l’illustration la plus récente à l’échelle de notre ministère .

Sur l’opinion du nouveau DG vis à vis des PPP, voir sur Internet les vidéos de ses auditions devant les missions d’enquête parlementaire ou sénatoriale …

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s