Déclaration Intersyndicale CGT OM, CGT PTA, CFDT de l’IGN suite au GT sur l’avenir du SAA à Creil

Ce mardi 24 mars s’est tenue la première session du groupe de travail sur l’avenir du SAA sur le site de Creil.

En effet, depuis l’annonce à l’automne dernier du transfert des activités aériennes militaires de la base de Creil vers la base d’Évreux, la possibilité de pouvoir décoller de la piste est plus que compromise à l’horizon fin 2016. Or, un SAA dont les avions ne pourraient plus décoller serait en péril. La Direction Générale et la Direction de la Production ont pris une position pro-active sur ce sujet, affichant la volonté de pérenniser les activités du SAA, tout en recherchant, au passage, des mutualisations avec d’autres services de l’État. Cette position, si on peut considérer qu’elle regorge de bonnes intentions, se décline in fine dans un cadre budgétaire restreint en termes d’investissement et de réduction de la masse salariale.

Quelques précisions.

Sur l’énième rapport de la Cour des Comptes posant la question du bien-fondé pour l’IGN de posséder des avions et de réaliser par ses propres moyens l’acquisition des PVA, la Direction de la Production, par la voix du Directeur Adjoint de la Production, répond que c’est bien en concevant des alternatives ainsi qu’en développant des partenariats que l’IGN démontre la pertinence de ses activités aériennes. Et que la réponse à la Cour des Comptes reprendra cette argumentation.
L’Intersyndicale, bien consciente que ce rapport arrive à point nommé pour qui voudrait fermer le SAA, prend acte de cette déclaration et prévient d’ores et déjà qu’il est inconcevable que ceci vienne polluer les décisions à venir concernant l’avenir de la base.

Présentation des « pistes » possible sur le devenir du SAA par l’administration.
Lire la suite

Échos du pré-CA du mardi 10 mars 2015 : REOM, accouchement – dans la douleur- en vue !

Dans le cadre des rencontres préparatoires à chaque séance du Conseil d’Administration de l’IGN, entre la direction et les organisations syndicales, il y a une nouvelle concernant le REOM (Répertoire des Emplois Ouvriers et Maîtrise, qui gère les embauches, les classifications, les carrières selon les emplois et spécialités professionnelles au sein du corps ouvrier).

Le Contrôle financier consent (enfin) à ce que le texte du nouveau REOM, soumis à l’avis de la CPO puis du CT en octobre dernier, puisse entrer en application à compter du 21 mars, soit le lendemain de la présentation du texte à la séance du CA de l’IGN du 20 mars.
Lire la suite