Préavis de gréve déposé par les syndicats CGT de l’IGN pour le 31 mars 2016

Monsieur le Directeur Général de l’Institut National de l’Information Géographique et Forestière
73 avenue de Paris
94160 St-Mandé
Monsieur le Directeur Général,

Comme vous le savez la journée du 31 mars 2016 est une journée interprofessionnelle de grève et de manifestation.

L’avant-projet de loi dit « travail » représenterait un recul majeur des droits des salariés, notamment en permettant des dispositions moins favorables aux salariés, dans certaines entreprises et aurait nécessairement des conséquences graves pour les agents de la Fonction Publique si une loi était votée dans ce sens.
Nous demandons le retrait du projet de loi, et l’ouverture de négociations pour l’amélioration du code du travail, prenant en compte les propositions syndicales.

La revalorisation du point d’indice de la fonction publique annoncée le 17 mars est totalement insuffisante. Nous demandons une augmentation de 2% dès avril 2016, et l’ouverture de négociations pour le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat des agents publics et des ouvriers d’État, notamment depuis 2010, de revalorisation de la grille permettant de reconnaître les qualifications, et de requalification réelle des agents.

La baisse de dotation de l’État et des effectifs met les agents, les cadres et les techniciens dans de sérieuses difficultés, avec l’augmentation des charges de travail, les heures supplémentaires gratuites, le manque de moyens, les difficultés de management. Nous demandons des moyens supplémentaires, l’arrêt des baisses d’effectifs, des recrutements à la hauteur des besoins, une réflexion approfondie et concertée sur les restructurations comme celle du SCOP et du SAA, du réaménagement du site de St-Mandé prenant en compte les besoins des agents, de l’IGN et du service public. Nous refusons la politique du fait accompli. L’État doit assumer le financement du déménagement du SAA et du réaménagement de St-Mandé dont il est à l’origine.

En conséquence, Nous vous prions de bien vouloir considérer la présente comme valant préavis de grève pour la journée du 31 mars 2016, ainsi que pour les nuitées en amont et en aval de celle-ci pour les agents travaillant en horaires décalés.

Veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de notre considération distinguée

A St-Mandé, le 21 mars 2016

Benjamin BRIANT
Secrétaire Général du Syndicat CGT
Ouvriers et Maîtrise de l’IGN

Pierre THOMAS
Secrétaire Général du syndicat CGTdes
personnels techniques et administratifs de l’IGN

Publicités

Appel à la grève pour le 9 mars 2016

La commission exécutive du syndicat CGT OM IGN s’est réunie ce mardi matin.

Au regard de l’enjeu que représente le projet de loi El Khomri qui aboutirait au dynamitage du principe de faveur (la hiérarchie des normes ), de toute référence légale du temps de travail, remettant en cause et les 35H et les salaires, situation qui au-delà du privé rejaillira sur le public, la CE se prononce pour un appel à la grève ce mercredi 9 mars pour le RETRAIT de ce projet de loi.

Avec le préavis de grève déposé par l’UGFF CGT, tous les agents de la Fonction publique d’État, donc tous les agents de l’IGN aussi, sont couverts !
Voir :

http://www.ugff.cgt.fr/spip.php?article5466

http://www.ugff.cgt.fr/IMG/pdf/-595.pdf

Rendez-vous à St-Mandé à 11h45 dans le hall du bâtiment A pour un départ collectif à la manifestation parisienne (12h30 devant le siège du MEDEF puis participation au rassemblement des jeunes à partir de 14H à République)

8 Mars – Journée internationale de lutte pour les droits des femmes

Situation des femmes dans la société, au travail :

  • bien des raisons de se révolter
  • bien des raisons de se syndiquer
  • bien des raisons de se mobiliser toutes et tous ensemble contre les inégalités et les discriminations, contre les violences faites aux femmes au travail ou en dehors !

Lisez notre tract spécial 8 mars 2016

 

 

Pour le retrait du projet de loi El Khomri : tous dans la rue le 9 mars 2016 !

La mobilisation monte partout dans le pays pour rejeter ce projet de loi qui détruirait le Code du travail protecteur des salariés pour passer à une loi protectrice des patrons.

Ainsi, la pétition en ligne Loi Travail, non merci a-t-elle dépassé largement le cap du million de signatures. Il est encore temps et toujours possible de signer cette pétition.

Ce 9 mars, l’Intersyndicale CGT – FO – Solidaires – FSU aux cotés des jeunes scolarisés, avec notamment l’UNEF, appelle les salariés de tous les secteurs, privé et public, à l’action pour le RETRAIT de ce projet de loi, qui n’est ni amendable ni négociable car il est basé sur un noyau dur qu’aucun toilettage cosmétique ne réduira : la destruction de la hiérarchie des normes.

En mettant le contrat d’entreprise, le contrat de travail individuel avant la convention collective de branche ou la loi, El Khomri livre tous les salariés à l’arbitraire patronal et détruit tous les aspects protecteurs du système actuel. Liberté de licencier, avec un barème forfaitisé, même en cas de situation florissante de l’entreprise, même en cas de violation de ce qui subsistera de protection légale, liberté de faire travailler beaucoup plus sans aucune heure supplémentaire, liberté de moduler horaires et salaires, liberté de se débarrasser du salarié qui rouspéterait, voila ce que la Ministre du « travail » offre au patronat.

Bien évidemment, ces attaques contre les 35H et les garanties en matière de temps de travail, en matière de salaire, ne vont pas rester circonscrites au seul secteur privé. Cela débordera immanquablement sur les agents de la Fonction publique. De nombreux indices, comme les tentatives du patron de l’AP-HP contre les 35H dans les hôpitaux parisiens l’ont illustré, amènent la CGT à lancer un appel à la mobilisation de tous les salariés, tous statuts et secteurs confondus.

La CGT OM IGN appelle les agents à participer aux différentes manifestations, partout en France ce 9 mars 2016.

A cet effet, nous vous invitons à lire et diffuser l’appel de la l’Union Régionale CGT d’Ile de France pour le succès de la manifestation parisienne.

Rendez-vous ce mercredi 9 mars entre 11h45 et midi pour un départ collectif à la manif (Départ 12h30 au siège du MEDEF, avenue Bosquet) dans le hall du bâtiment A (Saint-Mandé).

Affiche_RetraitLoiTravail9mars_500px
A lire :
Analyse du projet de loi par le syndicat Infocom’ CGT

Page d’analyse du site confédéral CGT

Page de mobilisation sur le site de l’UD CGT 94

Appel de la CGT Fonction Publique : Ensemble, imposons le retrait du projet de loi El Khomri ! Agissons pour un Code du Travail plus protecteur des salarié-e-s !