Compte-rendu de l’AG appelée par la CGT OM ce jeudi 19 janvier 2017.

Cet après-midi s’est tenue la première assemblée du personnel sur les problématiques du corps ouvrier de l’IGN.

Après une présentation rapide de ceux-ci, pour mémoire la non revalorisation des 2 X0.6% des ouvriers de l’État de l’IGN, le blocage des embauches dans le corps et l’allongement des temps de passages annoncés par la DRH, l’ensemble des participants s’est rendu au septième étage du Bâtiment A pour interpeller le Directeur Général.

Sur les 3 thématiques évoquées plus haut, voila ce qu’à répondu le Directeur Général:
– Sur la revalorisation, le DG a affirmé avoir fait son travail en transmettant dés septembre 2016 le projet d’arrêté. Tout en confirmant que, depuis cette date, rien n’avait abouti. La revalorisation salariale n’est donc pas acquise. Cet état de fait est intolérable sachant que les ouvriers de l’État de l’IGN sont les derniers agents publics à ne pas avoir eu cette revalorisation.

– Sur les embauches, le DG a assuré avoir reçu hier (comme par hasard) une demande du Ministère de l’Écologie pour le recensement des besoins de l’IGN. Les besoins exprimés par la Direction de l’IGN sont de 8 embauches pour 2016 et 8 embauches pour 2017. Au regard de la centaine de départs à la retraite d’ouvriers non compensés durant le quinquennat et de la présence de centaines d’agents en CDD dans l’IGN, donc précaires pour 3 mois ou 6 mois ou trois ans !!, nous estimons que c’est indigne.

– Sur la « négociation » engagée par la DRH lors du dernier Groupe de Travail, le DG a exprimé avoir bien conscience que rien n’avancerait tant que les 2 premiers sujets n’auront pas abouti. Que cela soit clair : nous n’accepterons ni allongement du temps de carrière, ni création de palier intermédiaire de type E+2% et E+6% !

Nous avons rappelé les sujets du corps ouvrier avancés par la CGT O/M : l’insalubrité et la nécessité de modifier l’annexe du décret de 1967, le besoin d’une solution de rechange à la disparition des coups de chapeaux, et l’attente par les agents de dispositions supplémentaires en terme de passages catégoriels.

Ce sont 80 agents rassemblés ce jour qui ont manifesté leur mécontentement. La CGT appelle à la poursuite de la mobilisation et exige d’être reçue dans les plus brefs délais par les cabinets des trois ministères de tutelle.

Nous proposons de nous retrouver en AG lundi prochain à 14H afin de juger à la lumière des actes de la DG et des réponses des tutelles, les suites que nous donnerons à notre protestation.

Saint-Mandé, le 19 janvier 2017 à 16h30.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s