Dernière minute – Infos salaires Ouvriers de l’IGN

 

derniereminute

En cette fin d’après-midi, le Directeur général de l’IGN vient d’informer officiellement les secrétaires des deux syndicats représentatifs du corps ouvrier de l’IGN du point suivant:
– la Ministre de l’Écologie vient de donner mandat au DG de l’IGN pour négocier avec les organisations syndicales les conditions de sortie de l’indexation du bordereau de la métallurgie pour le passage à l’indexation sur l’indice Fonction Publique.

Pour autant, la signature de l’arrêté de revalorisation des 2 x 0,6 % n’a pas encore été actée. Pour la CGT OM, la revalorisation est un du qui ne doit même pas entrer dans les termes de la négociation.

Pour la CGT OM, les revendications qui s’imposent pour cette évolution statutaire portent sur les points suivants :

1.  Des mesures de rattrapage des pertes de salaire dues à la hausse des taux de cotisations retraite alors que nos salaires sont restés bloqués durant plus de 6 ans.
Les fonctionnaires ont touché au titre de PPCR des mesures compensatrices, si dorénavant nous devons être indexés sur le point d’indice, pourquoi pas nous ?

2. Des mesures de rattrapage des pertes de salaires dues au blocage des salaires et à la hausse du coût de la vie sur 6 ans. La CGT a fait le calcul: en 6 ans, c’est un mois de salaire qui a été perdu en hausse de cotisation.  ( Retrouvez les calculs sur ce doc: https://cgtgeo.files.wordpress.com/2017/01/tableau_perte_de_salaires_ouvriers_2017-01.pdf )

3. Un 9eme échelon, qui découle de l’allongement de la durée de carrière de 37,5 annuités à 42 annuités pour bénéficier d’une retraite à taux plein.

4. La suppression des abattements de zone qui pénalisent les salaires, comme les pensions, des agents qui subissent des baisses de 1,8 % à 2,7 % selon les zones d’implantation des sites de l’IGN. La CGT a fait les calculs la aussi: Entre un agent du corps Ouvrier basé à Saint Mandé et un basé à Bordeaux, l’écart de salaire à catégorie égale et échelon identique est d’une centaine d’euros.

5. Des mesures sur la fin de carrière pour permettre un accès du plus grand nombre au déroulement de carrière en AT. La CGT a été la première organisation syndicale à revendiquer  une catégorie supplémentaire dans le contingent E. Ceci pour permettre aux agents n’ayant pas eus la reconnaissance de leur encadrement à travers un passage en AT de pour pouvoir partir avec un dispositif analogue à ce qui se faisait avant, les « coups de chapeaux ».

L’appel à l’action pour le vendredi 24 février, jour de la tenue du CA de l’IGN, s’impose d’autant plus que, selon les termes du conseiller social de la ministre de l’Écologie lors de l’audience du 2 février comme
selon les termes du représentant du Budget au CA lors de l’entrevue du 10 février, rien ne justifiait le blocage de l’arrêté de revalorisation.

A moins que les tutelles ne jouent à un double jeu sur notre dos ?
Dans ce cas, les ouvriers d’État de l’IGN ont encore plus les raisons de se fâcher sérieusement.

Saint-Mandé, 18H.

Message posté par Olivier Delbeke
Pour le compte du syndicat CGT OM IGN

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s