Soutenez, signez la pétition lancée par des agents de l’IGN !

POUR UNE INFORMATION  TRANSPARENTE SUR L’AVENIR DE L’IGN

ET SON ORGANISATION TERRITORIALE

Monsieur le Directeur Général de L’IGN,

La lettre du ministre M. Hulot suscite beaucoup de questions et d’inquiétudes sur l’avenir de l’IGN. Que deviennent ses missions, ses implantations régionales, ses agents ?

A ce jour, nos seules certitudes sont celles-ci :

« Les efforts demandés seront donc importants. Ils ne peuvent être absorbés par de simples mesures de gestion et nécessitent un projet global d’établissement…

En particulier, l’organisation territoriale de l’établissement pourra être questionnée, de même que ses fonctions commerciales, du fait du choix clair du gouvernement en faveur de l’open data. »

Nous avons besoin d’être informés officiellement par la direction de l’IGN sur les orientations envisagées ainsi que sur les méthodes de travail mises en place. Qui sera impliqué dans la réflexion ? L’encadrement ? Des spécialistes des métiers concernés ? Les organisations syndicales ? Les choix et orientations vont être déterminants pour l’avenir de l’IGN et donc de ses agents.

Concertation et communication sont essentielles et incontournables. A ce jour, beaucoup d’informations circulent mais aucune information officielle n’émane de la direction. Il nous faut des réponses claires aux questions que légitimement nous nous posons. Elles sont nombreuses et pour n’en citer que quelques-unes : Le budget de l’IGN a été voté avec un déficit de plusieurs millions d’euros. Il va être accentué par la gratuité des données. Quel impact aura l’Open Data sur les agents de la DPC, du marketing, de la diffusion, etc…? Que devient la production (RGE et la collecte,…) ? Quid de l’encadrement et des services support ? Que deviennent les activités forestières ?

Bien conscients de la nécessité de faire évoluer nos métiers dans un contexte où l’information géographique devient essentielle, nous restons attachés à notre mission de service public et nous nous opposons à son délitement.

Le personnel de l’IGN est  soucieux et inquiet du devenir de l’établissement, de ses missions, de ses métiers.

Une information officielle et transparente sur ce projet de réorganisation est indispensable. Les enjeux sont cruciaux, nous resterons mobilisés.

Pétition soutenue par les syndicats CGT et UNSA de l’IGN

Version PDF de la pétition

Signer la pétition en ligne

Complément du 6 février 2018 : la pétition avec 492 signatures a été remise au DG de l’IGN par les représentants CGT et UNSA lors de l’entrevue du lundi 5 février 2018 à laquelle la Direction générale avait convié les syndicats de l’IGN.

 

 

 

Hulot répond à la CGT … et çà cause aussi de l’IGN !

Dans sa lettre du 23 janvier 2018 adressée au secrétaire général de la FNEE CGT, le Ministre Hulot répond aux questions et aux revendications portées par la CGT, lors de l’audience de conciliation tenue dans le cadre du préavis de grève déposé pour l’action nationale commune CEREMA, Météo France IGN à l’appel des fédérations CGT, FO, UNSA et Solidaires du MTES du 12 décembre 2017.

Dans la partie consacrée à l’IGN, on lit la phrase suivante :

« Pour réaliser cette ambition, le directeur général de l’Institut conduira une réflexion globale, soucieuse de valoriser au mieux les compétences de l’établissement »

Ainsi, nous comprenons que le Ministre met le Directeur au poste de commande.

Dès lors, on ne peut que s’interroger sur le peu de communication de la DG depuis la parution du mandat du ministre au DG rendu public le 12 décembre dernier, sur le silence opposé aux initiatives d’agents des DIR de Nantes ou de Lyon pour le moins inquiets pour l’avenir de leur mission et de leurs emplois, sur l’absence de point consacré à la préparation du COP dans l’ordre du jour du CT convoqué pour le mardi 6 février à 14H30.

Certes, le DG a invité les secrétaires des syndicats de l’IGN à une rencontre le 5 février avant le CT, mais pourquoi pas de point d’information au CT ?

Nous invitons les agents à lire cette lettre du ministre afin de juger par eux-mêmes !

Saint-Mandé, le 25 janvier 2018.

 

Vie syndicale – Évolution des statuts du syndicat CGT OM IGN

Lors de son assemblée générale statutaire extraordinaire du 15 juin 2017, le syndicat CGT OM IGN a voté la modification de ses statuts suite à la décision de changement d’affiliation fédérale de notre syndicat adoptée lors de l’AGSA du 29 septembre 2015. Le processus de changement d’affiliation a nécessité un certain temps pour se conformer aux règles de vie de la confédération CGT.

Désormais, depuis l’année 2017, notre syndicat est affilié à la Fédération Nationale Équipement Environnement CGT après une affiliation historique à la FNTE de novembre 1936 au début 2017.

Lire les statuts du syndicat.

 

Pendant que le Ministre Hulot se pavane au Sommet International sur le Climat, les personnels se mobilisent !

Déclaration Intersyndicale CGT-FO-UNSA-Solidaires du 12 décembre 2017 après le rassemblement commun des agents du CEREMA, de Météo-France et de l’IGN tenu à St-Mandé contre les suppressions de postes et la baisse des moyens pour nos missions.

Lire le communiqué

Voir aussi le compte-rendu qu’en donne le Parisien

 

Le 12 décembre : Météo-France, IGN, CEREMA en grève et dans l’action !

Appel commun par les fédérations CGT, FO, UNSA et Solidaires du MTES

Mobilisation de l’État pour le climat ?
233 experts supprimés au budget 2018 ! Comprenne qui pourra…

Le 12 décembre, la France organise un Sommet international sur le climat. Pourtant,
le ministère de la Transition écologique et solidaire est dans la ligne de mire des coupes budgétaires décidées par le gouvernement !

En France, les moyens ne suivent pas pour lutter contre le changement climatique.

Le 12 décembre, devant le siège de Météo-France, de l’IGN, du CEREMA Ile-de-France,
233 météorologues, cartographes et experts des risques et de l’aménagement seront rassemblés.
233 comme le nombre minimum de postes supprimés en 2018 dans ces trois Établissements publics.

Rendez-vous pour le rassemblement national des agents des 3 établissements (IGN, MF et CEREMA)
le mardi 12 décembre 2017 de 12H à 14H
devant le siège de Météo-France et de l’IGN :
73, avenue de Paris – Saint Mandé (94)

 

CA de l’IGN du 27 octobre 2017 : déclaration des élus CGT sur le budget

La séance du CA de l’IGN du vendredi 27 octobre 2017 a porté notamment sur le BR N°2 pour 2017 (Budget Rectificatif) et sur le Budget Initial 2018.

Au vu des chiffres annoncés en matière de baisse d’effectifs et de baisse budgétaires, les élus CGT ont voté contre ces deux points budgétaires en délivrant une déclaration préalable que nous portons à votre connaissance.

 

Action Publique 2022 : dangers pour les missions de service public et pour les personnels !

Le Premier Ministre a lancé le 13 octobre le programme Action Publique 2022 (Voir la lettre du Premier Ministre du 26 septembre 2017 aux ministres et secrétaires État).
La CGT Fonction publique a dénoncé le caractère néfaste de ce projet.

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour en voir les effets négatifs :

Pour l’IGN, nous sommes encore dans l’inconnu car à ce jour :

  • le projet de budget 2018 n’est toujours pas communiqué aux représentants du personnel au CA alors que le Conseil d’administration est convoqué pour le 27 octobre,
  • la rencontre OS / Cabinet du ministre convoqué par ce dernier ce 18 octobre a été reportée à la mi-novembre sans explication claire,
  • et enfin, le rapport du CEGDD dans le cadre de la préparation du futur COP n’a toujours pas paru.